Accueil » Economie » Le renouveau de la race raïole dans les Cévennes, enfin le retour du localisme ?
Le renouveau de la race raïole dans les Cévennes, enfin le retour du localisme ?

Le renouveau de la race raïole dans les Cévennes, enfin le retour du localisme ?

30/03/2017 – 18h30 Nîmes (Lengadoc Info) – En ces temps de doute sur la mondialisation et de volonté de retrouver ses racines, une initiative intéressante s’est développée dans les Cévennes dans l’élevage des brebis.

Des paysans, attachés à leur terroir, ont voulu remettre en honneur l’élevage des brebis de race Raïole, typique des Cévennes. C’est une race rustique particulièrement bien adaptée à cet environnement. Et aujourd’hui, ce sont plusieurs milliers de têtes qui paissent tranquillement dans le massif de l’Aigoual.

Mais ils ont voulu aller plus loin et essayer non seulement de bien vendre la viande de leurs animaux mais également de valoriser les produits dérivés notamment la laine.

En effet, jusqu’à ces temps derniers, la laine était quasiment jetée et ne rapportait rien. La survie de ces élevages en moyenne montagne était en jeu. Aussi, ces éleveurs se sont lancés dans la valorisation de cette laine en produisant bien sûr du fil à tricoter mais aussi des chaussettes, des gants, des couvertures, etc.

La vente se fait par circuit court, elle permet d’augmenter significativement la rentabilité des exploitations et montre qu’avec de la volonté, des idées, de la solidarité, il est possible de mettre en œuvre des politiques qui permettent de garder de la vie dans les territoires ruraux, et de prouver que la production locale, la consommation locale ne sont pas des utopies mais il une réalité viable.

La défense des racines, des traditions, de l’envie de vivre au pays ne sont pas des idées dépassées et ringardes mais au contraire une possibilité originale de revivifier nos campagnes.

Philippe Lambertin

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*