Parti Socialiste

Elections départementales. A la Paillade, le PS exclut les dissidents

04/03/2015 – 20h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – En décembre dernier, Lengadoc Info vous informait d’importantes dissensions entre les socialistes sur le premier canton de Montpellier, en raison de la décision de la fédération socialiste de l’Hérault d’investir sur ce canton le binôme Philippe Thinès (PRG)/ Dallila Yousfi (EELV) alors que les militants PS de la Paillade souhaitaient, suite à un vote symbolique, investir le binôme socialiste Mahfoud Benali / Hélène Qvitsgaard.

Alors que les deux binômes ont été désormais officiellement validés par la préfecture, Hussein Bourgi, premier secrétaire de la fédération de l’Hérault, a finalement tranché dans le vif en excluant définitivement des rangs du PS les deux dissidents, ainsi que leurs suppléants, Leila Drihmou et Emile Forner. Une décision qui rappelle l’exclusion, il y a un an, du maire de Montpellier, Philippe Saurel, alors candidat dissident aux élections municipales.

Une décision qui a fait réagir Hélène Qvitsgaard sur les réseaux sociaux : « A quoi joue le PS de Bourgi ? Cette bureaucratie, digne du KGB en dit long sur la rupture entre les dirigeants et les militants socialistes du canton ».

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

L’Action Française s’invite au Conseil régional d’Occitanie

29/03/2021 – 19h45 Toulouse (Lengadoc Info) – Jeudi 25 mars 2021 des militants du groupe royaliste Action …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.