Caillassage du TER Nîmes-Le Grau-du-Roi, 21 000 € de dégâts pour la SNCF

04/08/2015 – 18h00 Le Grau-du-Roi (Lengadoc-info.com) – Comme chaque été, le TER reliant Nîmes à la cité balnéaire du Grau-du-Roi est la cible de violences, de vols et d’incivilités multiples. Cette ligne, dont le billet est à 1 € durant la saison estivale, attire entre autres une population pour le moins turbulente venant de certains quartiers de Nîmes.

Les années précédentes, face aux nombreux vols, certains commerçants graulens n’ont pas hésité à fermer leur commerce lors de l’arrivée des trains. D’autres encore avaient fait le constat que ce phénomène de « razzia » s’était soudainement calmé avec l’arrivée du Ramadan. Encore aujourd’hui, les commerçants ne cachent pas leur colère face à cette situation même s’ils reconnaissent que cet été des efforts importants ont été fait par les services publics afin d’assurer une présence réelle des forces de l’ordre.

Pour autant, cela ne suffit pas à tout régler. Ainsi, le 19 juillet dernier, une altercation éclate dans un train entre des « jeunes » de Nîmes et les agents de la police ferroviaire. Après que les agents aient fait usage de gaz lacrymogène, une vingtaine de « jeunes » finit par descendre du train à Saint-Césaire. Certains d’entre eux descendent sur les voies pour empêcher le train de repartir et ils se mettent à caillasser la locomotive et les voitures alors qu’il y avait près de 400 passagers à l’intérieur. Dans l’affrontement, un agent sera blessé (six jours d’ITT) et la SNCF estime à 21 000 € les dégâts.

Deux « jeunes » ont été condamnés jeudi dernier en correctionnelle. Le premier, qui avait déjà un casier judiciaire, a écopé de 15 mois de prison ferme. Le second a, lui, été condamné à un an de prison dont six mois ferme.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Palavas

[Vidéo] « La racaille en prison » : Palavas manifeste contre l’insécurité

08/08/2020 – 15h15 Palavas-les-Flots (Lengadoc Info) – Ce vendredi, près de 400 personnes ont marché …

2 Commentaires

  1. « Les chances pour la France » commencent à nous exacerber « grave » …

  2. Une seule solution pour calmer vraiment le jeu : Déchoir la totalité des membres des familles des délinquants de leur nationalité européenne (s’ils en ont une ou plusieurs) et ensuite les expulser définitivement de l’ensemble de l’U. E. après saisie de tous leurs biens au profit du Trésor Public et passage à l’anthropométrie (y compris prélèvement Adn) vers leur pays d’origine familiale !!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.