De Clairvaux à Montpellier, 900 ans plus tard… les manuscrits médiévaux de la Faculté de Médecine en exposition.

27/09/2015 – 18h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – A l’occasion du neuvième centenaire de la fondation de Clairvaux en 1115 par saint Bernard, la Faculté de Médecine de Montpellier propose, jusqu’au 31 octobre, une exposition d’une sélection de 72 manuscrits qui appartiennent à sa collection permanente. L’intérêt réside également dans la numérisation achevée cette année de ces manuscrits médiévaux, partie d’un ensemble de 1150 ouvrages, et qui permet ainsi la reconstitution virtuelle de la bibliothèque de la célèbre abbaye, foyer spirituel intellectuel rayonnant dans toute l’Europe.

Les fonds réunis au fil des siècles par les abbés de Clairvaux, témoins d’une inlassable volonté de rassembler les savoirs existants en tous domaines, vont être confisqués à la Révolution. Au  XIXè siècle, un homme, médecin bibliophile et érudit, Gabriel Prunelle, est chargé de constituer une bibliothèque pour la Faculté de Montpellier. Il va alors faire le tour des dépôts littéraires de France et choisir 72 manuscrits provenant de Clairvaux, mais aussi un millier d’autres, dont les deux tiers sont antérieurs à l’imprimerie et parmi eux 59 d’époque carolingienne, ainsi que 80000 imprimés. 

Jusqu’à fin octobre, la salle d’exposition de la bibliothèque de la Faculté de Médecine est l’écrin qui reçoit ces merveilleux témoins d’un « art du savoir », ouvrages richement enluminés malgré la proscription de saint Bernard interdisant toute représentation animale, humaine ainsi que l’usage de la feuille d’or, proscriptions qui ont conduit les copistes à inventer une grande variété de décors floraux et géométriques, et un style « monochrome cistercien » d’une belle élégance sobre. On s’attardera notamment sur un rare légendier du XIIè, divers ouvrages d’éminents juristes et une couverture « mal rasée » amusante. Les techniques médiévales de fabrication d’un manuscrit, passionnantes également, sont largement évoquées. 


Un catalogue est en vente sur place et une journée de conférences ainsi qu’une visite guidée sont annoncées le samedi 3 octobre. 


Un site permet de consulter les manuscrits numérisés.

Exposition du mardi au samedi de 13 à 17 heures, entrée libre à la salle d’exposition de la Bibliothèque de la Faculté, 2 rue de l’Ecole de Droit. Renseignements au 04 34 43 35 80

Photos : DR
Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

De Capitaine Pigerre à Sœur Marie-Eléonore : itinéraire de la communarde Louise Gimet

27/03/2021 – 09h15 Montpellier (Lengadoc Info) – La vie peut réserver bien des surprises. Celle de Louise …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.