Gard. Les « antifa » ridiculisés par les patriotes à Vergèze (vidéo)

03/11/2015 – 16h55 Vergèze (Lengadoc Info) – Ce lundi soir, un face à face tendu a eu lieu entre une dizaine d’antifascistes et une trentaine de patriotes et identitaires devant le collège de Vergèze.

Depuis plusieurs mois, des militants de groupuscules de l’extrême-gauche radicale se mobilisent à Vergèze pour interdire physiquement au conseiller départemental Nicolas Meizonnet (FN/RBM) de siéger au conseil d’administration du collège de la ville comme le permet son mandat d’élu. A chaque fois, l’élu gardois a du faire appel aux forces de l’ordre pour pouvoir exercer son droit.

Ce lundi, alors que les « antifascistes » souhaitaient refaire le coup, ils ont eu la désagréable surprise de constater la présence d’une trentaine de personnes du Front National et de la Ligue du Midi, venus pour les premiers soutenir Nicolas Meizonnet et pour les seconds « défendre la liberté ».

La présence d’une trentaine de gendarmes aura empêché toute altercation entre les deux camps.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Montpellier. Les antifas qui attaquent les manifestants anti-pass sanitaire « démasqués »

04/09/2021 – 11h40 Montpellier (Lengadoc Info) – Depuis plusieurs semaines, des militants d’extrême gauche attaquent …

10 Commentaires

  1. J’aime pas les antifas. Ils sont anti-démocrates, ils rejettent tous ceux qui ne pensent pas comme eux. Ils sont haineux contre des gens qui n’ont rien fait, et ils n’ont aucun reproche à faire aux politiciens au pouvoir, on les voit jamais déranger les meetings de l’rps.
    Les antifas sont complices du pouvoir en place. D’ailleurs on les appelle les milices de valls.

  2. antifa ahahaha

  3. Triste, triste de voir des Français les uns contre les autres lorsqu’il suffit de respecter le droit de Nicolas Meizonnet à remplir son rôle d’élu de la république.
    Que tout le monde en appelle au calme avant que la situation ne dégénère.
    Le Front National est un mouvement républicain, démocratique. Des millions de Français lui apportent leurs voix. Il faut respecter ce choix.
    Le message du premier ministre qui « fera tout contre le FN » est un message qui attise la haine entre Français, un message de division qui peut avoir de graves conséquences. Ce message est indigne d’un chef de gouvernement au moment où le rassemblement est notre salut pour vaincre les défis qui se lèvent devant notre Nation, la France.

  4. Mila Dieus ! Vai-te’n véser se soi al canton, colhon d’antifa, mèrda, capbord, sabraca, fotralon … !!!!
    (Tudieu ! Va voir ailleurs si j’y suis, couillon d’antifa, [autocensuré] … !!!!) *

    * Mon Dieu que votre belle langue m’est agréable !

  5. Ah, la démocratie ….. Vaste programme !

  6. C’est qui les fascistes?

  7. les soi disant anti fa, ne se rendent pas compte qu’ils sont eux fa !!!!???

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.