Aïd-El-Kebir. Les musulmans du Gard et de l’Hérault sont en colère

17/09/2014 – 20h30 Nîmes (Lengadoc-info.com) – La fête de l’Aïd-El-Kebir se profile pour les musulmans : c’est un des moments forts de leur calendrier liturgique. La célébration consiste principalement en l’abattage rituel d’un mouton par le père de famille. Il s’agit d’égorger l’agneau façon halal. Avec 130 000 musulmans dans l’Hérault et le Gard ( source IFOP), c’est un nombre considérable d’animaux qui doit être sacrifié mais il n’existe pas de structure adéquate pour ce sacrifice en si peu de temps.

Les musulmans demandent à l’Etat de mettre en place des moyens pour pouvoir célébrer la fête correctement car les risques sanitaires sont élevés tant pour les musulmans que pour la population si les déchets, sang, viscères se répandent dans la nature. Le préfet se refuse à intervenir au nom de la laïcité.

Mais la communauté musulmane menace de boycotter la fête et accuse les pouvoirs publics de faire de l’anti-Islam et les éleveurs de faire monter les prix pour spolier les fidèles. Reste à savoir qui va gagner dans ce bras de fer.

Photo : Wikipedia

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Tribune des généraux : entretien avec le Général (ER) François Gaubert

04/05/2020 – 11h00 Montpellier (Lengadoc Info) – À l’initiative de Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.