mosquée de la gare
Le batiment qui abrite la Mosquée de la Gare à Nîmes.

La mairie de Nîmes fait cadeau de 85 000 € à une mosquée ?

03/07/2016 – 18h30 Montpellier (Lengadoc Info) –  Un accord a été trouvé entre la mairie et l’association culturelle islamique «Mosquée de la Miséricorde» à propos du sort final de la mosquée de la Gare. Le sénateur-maire de Nîmes, Jean-Paul Fournier (LR), a annoncé lors du conseil municipal ce samedi 2 juillet, que le bâtiment de la mosquée de la Gare serait finalement vendu à l’association culturelle islamique pour la somme de 421 200 €.

Le prix de la mosquée bien en dessous de sa valeur réelle ?

Le prix qui a été annoncé par le maire de Nîmes lors du conseil municipal soulève quelques interrogations concernant le déroulement des négociations entre la municipalité et l’association culturelle islamique. En effet, dans un courrier datant du 3 mars 2016, Jean-Paul Fournier déclarait à Hamid Mimoun, président de l’association culturelle islamique, que « l’estimation réalisée par France Domaine en novembre 2014 et à laquelle la ville est tenue de se conformer, est de 507 000 euros pour l’ensemble immobilier ». Une estimation bien supérieure au prix de vente final puisque ce n’est pas moins de 85 800 € de plus que les 421 200 € annoncés par le maire au cours du conseil municipal.

Une vente qui a scandalisé les élus FN de l’opposition qui ont protesté en brandissant des affichettes avec inscrit dessus « Fournier à genoux face au communautarisme. Vivement le FN ». Yoann Gillet, président du groupe des élus du Front National à Nîmes, a dénoncé cette « vente à prix d’ami d’un bâtiment communal au profit d’une mosquée ».

La plus vieille mosquée de Nîmes

La Mosquée de la Gare, située au 8 boulevard sergent Triaire, est la plus vieille mosquée de Nîmes. Le bâtiment de 2000 m2 a été transformé en lieu de culte musulman en 1978. Appartenant à la mairie de Nîmes, une convention d’occupation temporaire permettait à l’association culturelle islamique «Mosquée de la Miséricorde» d’utiliser le bâtiment. Au mois de mars de cette année, Jean-Paul Fournier a annoncé son intention de vendre le bâtiment. Finalement, le 30 mai dernier, le maire a fait fermer la Mosquée de la Gare pour des raisons de sécurité, une partie du bâtiment menaçant de s’effondrer. En attendant la fin des travaux, la mairie a prêté à l’association culturelle islamique la salle des Costières, à proximité du stade.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

passe vaccinal

Passe Vaccinal. Le député Nicolas Meizonnet (RN) dit NON !

22/01/2022 – 18h00 Montpellier (Lengadoc-info.com) – Nous publions ici le communiqué du député (RN) de la …

One comment

  1. Donc que la mosquée soit présente en ville depuis 1978 ne pose pas de problème mais par contre le FN se scandalisent lorsque l’on parle d’achat, en aurait t’il été de même avec une église? Ces élus n’ont pas du tout suivis ce dossier sa c’est clair.
    Et de quelle communautarisme parlent t’ils ? Ces gens la ne connaissent surement pas leur ville et sa communauté musulmane et encore moins la mosquée de la miséricorde qui est ouverte toute la journée et pour tout le monde, qui fait également visité ses locaux et explique sont histoire et la religion à des écoles catholiques notamment. Que ces élus « censé représenter » la république s’informent avant de raconter n’importe quoi et de prêcher la haine.

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.