Accueil » Politique » Montpellier. A peine commencé le mouvement pro-Palestine s’essouffle déjà ?
Palestine
Crédit : Lengadoc Info

Montpellier. A peine commencé le mouvement pro-Palestine s’essouffle déjà ?

20/12/2017 – 08h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Depuis la reconnaissance par Donald Trump de Jérusalem comme capitale de l’État d’Israël, la Palestine s’est, une nouvelle fois, enflammée. Comme à chaque recrudescence de la violence entre Israëliens et Palestiniens, de nombreuses manifestations ont été organisées à travers le monde. Mais à Montpellier, ville où le lobbying pro-palestinien est très actif, la dynamique semble déjà s’essoufler.

Une centaine de manifestants pro-Palestine ce week-end contre 500 la semaine précédente

Ils étaient à peine une petite centaine de manifestants ce samedi dans les rues du quartier de la Paillade. A l’appel du BDS (Boycott Désinvestissement Sanctions) et du Fuiqp 34 (Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires), les manifestants ont défilé en scandant des slogans tels « Je soutiens Al Quods, je soutiens l’intifada » ou « Israël casse toi, Jerusalem n’est pas à toi ».

La semaine précédente, lors de la première manifestation après les propos de Donald Trump, les organisateurs étaient parvenus à rassembler plus de 500 manifestants. Le cortège était parti du quartier de Figuerolles pour aller jusqu’à la place de la Comédie. Forts de ce succès, les organisateurs avaient alors décidé de renouveler l’opération ce samedi 16 décembre. 

Mais cette fois-ci les organisateurs ont choisi de manifester à la Paillade « parce que ceux qui subissent le plus l’injustice et la discrimination, c’est-à-dire ceux qui sont issus de l’immigration coloniale et des quartiers populaires, sont très sensibles à la cause palestinienne » explique Saadia, une militante du BDS.

Résultat des courses, en choisissant de manifester dans un quartier excentré de Montpellier, la manifestation est passée totalement inaperçue.

Antisémitisme, islamo-gauchisme, « Nique la France »

Les associations organisatrices de ces manifestations sont connues pour leurs positions parfois ambigües voire carrément haineuses.

Ainsi, en 2015, la Ligue des Droits de l’Homme avait porté plainte contre BDS 34 après que des militants de l’association aient partagé sur Facebook des propos révisionnistes et antisémites. Condamnés en première instance, les deux militants ont finalement été relaxés par la cour d’appel de Montpellier.

Mais si BDS reste une association qui se concentre quasi-exclusivement sur le combat pro-palestinien, le FUIQP 34 semble beaucoup plus radical. Le Front Uni des Immigrations et des Quartiers Populaires est une organisation qui se voudrait l’union entre l’anarcho-marxisme et l’Islam des cités. Il s’agit probablement du mouvement auquel le qualificatif « islamo-gauchisme » s’adapte le mieux.

Sur sa page Facebook, le FUIQP 34 ne cache pas sa haine anti-français en arborant dès l’image de couverture, un « Nique la France ». Au niveau national, le FUIQP a déjà été épinglé pour avoir diffusé des dessins antisémites.

Palestine

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Rassemblement National

Rassemblement National. L’objectif dans l’Hérault c’est « la conquête du département » en 2021 [Interview]

07/06/2018 – 18h50 Béziers (Lengadoc Info) –Le Rassemblement National tenait, ce jeudi matin, une conférence …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.