Les Trobades Médiévales de Perpignan

14/10/2014 – 13h00 Perpignan (Lengadoc-info.com) – Ce week-end à Perpignan, la capitale du vieux royaume de Majorque a vécu pendant deux jours à l’époque des chevaliers, des seigneurs et des gueux. Ce sont plus de 12 000 badauds et touristes qui sont venus profiter des animations en tous genres qui se déroulaient en centre-ville et au Serrat d’en Vaquer grâce à l’organisation de l’office de tourisme de la ville et de plus de deux cents reconstituants en tenue d’époque, sans compter les commerçants et artisans.

Il y en avait pour tout le monde, entre la découverte de produits du terroir et/ou d’époque, les animations et jeux pour les jeunes (ainsi que pour les moins jeunes), les combats à l’épée, hache et autre fléau et arme d’hast. 

Ce fut également l’occasion de découvrir l’art de vivre au XIIIème et XIVème siècles avec des ateliers de forgerons, de tisserands, de tanneurs, d’archers, etc.

On a pu également participer à des initiations à l’escrime et au tir à l’arc, histoire d’en apprendre un peu plus sur la manière de combattre à l’époque.

Pendant que les enfants apprennent à tirer à l'arc...
Pendant que les enfants apprennent à tirer à l’arc…
… les adultes en profitent pour devenir chevaliers l’espace d’un instant.

Bien sur, comme toute bonne fête médiévale qui se respecte, le week-end a été animé par plusieurs groupes et compagnies musicales dont notamment la Colla Gegantera de Perpinyà avec ses géants catalans, vielle tradition qui date de la fin du Moyen-Âge. Pour l’occasion, les deux géants représentaient Jacques II d’Aragon, roi de Majorque, comte de Roussillon et seigneur de Montpellier, en compagnie de son épouse.

Photo : DR

Lengadoc-info.com, 2014, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

De Capitaine Pigerre à Sœur Marie-Eléonore : itinéraire de la communarde Louise Gimet

27/03/2021 – 09h15 Montpellier (Lengadoc Info) – La vie peut réserver bien des surprises. Celle de Louise …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.