Accueil » Politique » Louis Aliot plébiscité au XVIe congrès du Front National
Louis Aliot

Louis Aliot plébiscité au XVIe congrès du Front National

12/03/2018 – 19h10 Lille (Lengadoc Info) – Samedi 10 et dimanche 11 mars, se tenait à Lille le congrès de « refondation » du Front National qui a reconduit pour 3 ans Marine Le Pen dans ses fonctions de présidente. Celle-ci a annoncé vouloir rebaptiser son parti en « Rassemblement National ». Cette appellation, qui sera soumise au vote des adhérents, doit permettre d’accompagner certains changements stratégiques, notamment la volonté de nouer des alliances. Le FN a également modifié son organisation : les statuts (sorte de constitution interne du parti) ont évolué et les instances représentatives ont été renouvelées par un vote interne. Le « Comité central », appelé dorénavant « Conseil national » est une assemblée composée de 100 élus et de 20 membres nommés par la présidence.

Une dynamique régionale transformée en notoriété nationale

A chaque congrès, cette élection sert de baromètre pour les principales personnalités qui se présentent aux suffrages des adhérents. Et c’est Louis Aliot qui est arrivé en tête parmi plus de 400 candidats originaires de toute la France. Cette pole position vient couronner une ascension régulière largement basée sur son implantation en Occitanie. Lors des Européennes de 2014 c’est Louis Aliot qui conduisait la liste tri-régionale Aquitaine, Midi-Pyrénées, Languedoc-Roussillon où le FN était arrivé en tête avec près de 25% des voix. Fait notable : la liste Aliot était même arrivée en 1ère position à Montpellier. En 2015, ce fut encore Louis Aliot qui était la tête de liste du FN en Occitanie, réalisant le meilleur score du parti en triangulaire (34%). En juin 2017, il fut l’un des rares députés FN à entrer à l’Assemblée nationale. En arrivant à la 1ère place du vote interne du congrès il confirme sa popularité auprès des militants.

Il a d’ores et déjà annoncé sa candidature pour la mairie de Perpignan en 2020. Arrivé en tête au 1er tour en 2014, il avait réalisé 45% au 2ème face à une coalition de tous les partis (le candidat LR-UDI ayant bénéficié du soutien de la gauche locale qui s’était désistée). Les chances de victoires de Louis Aliot apparaissent comme très élevées pour le prochain scrutin.

Julien Sanchez, Gilbert Collard et des élus régionaux confortés

Outre le succès de Louis Aliot, plusieurs personnalités d’Occitanie ont confirmé leur influence dans le parti. Julien Sanchez, Maire de Beaucaire et Porte-parole national du FN, est arrivé 6ème lors du vote des adhérents. Il s’agit d’une très belle progression par rapport à 2014 où il était déjà arrivé 15ème. Gilbert Collard a, quant à lui, été directement nommé par Marine Le Pen au Conseil National.

Par ailleurs, trois Héraultais conservent leur place au Conseil National : Guillaume Vouzellaud (élu à Lunel), France Jamet (élue au Parlement européen) et son père Alain (co-fondateur du Front National). Yoann Gillet, élu FN de Nîmes a, lui aussi, été élu, comme 4 secrétaires départementaux de la région : Olivier Monteil (Hautes-Pyrénées), Julien Léonardelli (Haute-Garonne), Christophe Barthes (Aude) et Jean-Luc Yelma (Gers).

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Bastion Social

Aix-en-Provence. Le Bastion Social dénonce « l’incohérence de l’État plus enclin à aider les étrangers » [Interview]

28/05/2018 – 18h15 Aix-en-Provence (Lengadoc Info) – Le Bastion Social manifestait ce samedi 26 mai à …

One comment

  1. Louis est sans conteste l’atout majeur du Rassemblement National pour la « course » à l’Élysée, édition 2022.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. Apprenez comment les données de vos commentaires sont utilisées.