Accueil » Politique » Hérault. Le président socialiste du Conseil départemental refuse de donner la parole aux élus LREM
Hérault

Hérault. Le président socialiste du Conseil départemental refuse de donner la parole aux élus LREM

09/04/2018 – 19h35 Montpellier (Lengadoc Info) – Nouvel épisode de discorde entre le président du Conseil départemental de l’Hérault, le socialiste Kleber Mesquida, et les élus du groupe Hérault citoyen en Marche, proches du maire de Montpellier Philippe Saurel.

Kleber Mesquida refuse la parole à Michelle Dray Fitoussi

Dans l’Hérault, la hache de guerre n’est toujours pas enterrée entre le parti socialiste et et ceux qui ont décidé de suivre le dissident Philippe Saurel lors des municipales de 2014. Désormais membres de La République en Marche, les élus sauréliens au Conseil départemental ont pris à parti Kleber Mesquida ce lundi matin lors d’une assemblée.

A plusieurs reprises, Michelle Dray Fitoussi, présidente du groupe Hérault citoyen en Marche, a réclamé la parole au président du Conseil départemental pour contester la version du procès verbal de la précédente assemblée. Mais Kleber Mesquida n’a pas souhaité accorder la parole à la conseillère départementale lorsqu’elle l’a réclamé, l’invitant à s’exprimer en fin de session. Michelle Dray Fitoussi a alors refusé et les élus sauréliens ont décidé de quitter l’assemblée.

L’affaire des « gènes » du conseiller Abdi Elkandoussi

Cet esclandre fait suite à la dernière assemblée du Conseil départemental de l’Hérault, lorsque Kleber Mesquida a déclaré, s’adressant  au conseiller départemental Abdi Elkandoussi (LREM), « Bon, ça vous plaisir, c’est dans vos gènes là, hein, c’est dans vos gènes. Allez, il faut y aller, il faut polémiquer, il faut troubler ».

Des propos que n’ont pas apprécié les élus sauréliens et l’affaire avait alors fait grand bruit dans les médias.

Or ce lundi, les élus En Marche se sont scandalisés du fait que l’incident des « gènes » ne figurait pas au procès verbal de la dernière séance. Sur Twitter, Michelle Dray Fitoussi explique : « Le P.V. de la session du 18 décembre est faux, les propos sur les gènes concernant Abdi Elkandoussi ont disparu.»

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

debout la france

Debout La France se lance dans les élections européennes

28/09/2018 – 18h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Le dimanche 23 septembre, lors du congrès national …

5 Commentaires

  1. ben pour une fois je soutiens le socialiste contre LREM ! tant mieux (bien que ce ne soit pas démocratique mais pour ce qu’ils ont à nous cracher : c’est PARFAIT

  2. JE CONSTATE AUSSI QUE L ENTREE DU CONSEIL REGIONAL N AURA PAS ATTENDU QUE L ON SOIT UNE REPUBLIQUE ISLAMIQUE POUR QUE L ARCHITECTURE DE LA PORTE SOIT D INSPIRATION ORIENTALE
    SERAIT CE DEJA UN GRAND PAS VERS LA SOUMISSION VOIRE L ENTREE D UNE PROCHAINE MOSQUEE?

  3. élus LREM?

    Ce ne sont pas des élus LREM.
    Pour cela il faut faire campagne sur cette étiquette, comme les parlementaires élus en juin 2017. Ou le Président de la République, tiens..

    Il se sont autoproclamés « La République en marche et apparentés »
    Apparentés à eux-même donc.

  4. Je ne suis pas une « fan » des socialos, mais pour UNE FOIS je suis en total accord avec eux, surtout, si c’est pour dézinguer les LREM.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.