Accueil » Culture » Little Big, le groupe électro déjanté « from Mother Russia » s’arrête à Montpellier (et ça valait le coup)
Little big
Crédit : Lengadoc Info

Little Big, le groupe électro déjanté « from Mother Russia » s’arrête à Montpellier (et ça valait le coup)

15/05/2018 – 18h30 Montpellier (Lengadoc Info) –Little Big, le groupe d’électro moscovite qui cartonne sur Youtube depuis 2013 était de passage à la salle Victoire 2 de Saint-Jean de Védas ce lundi 14 mai. On y était et on vous fait partager : This is Russia bitch !

« We are Little Big et we come from Mother Russia ! »

Little Big en France ça n’arrive pas tous les jours. Depuis 2013, ce n’est que le troisième passage du groupe russe dans l’Héxagone. Alors s’ils passent en plus à Saint-Jean de Védas, forcément, on y va.

La première partie assurée par Wilko & Ndy, deux frères marseillais mélangeant hip hop et musique électro, reçoit un bon accueil par un public pourtant peu habitué avec ce style très rap.

C’est avec une formation resserrée que Little Big fait son entrée sur scène. Après le départ d’Olympia Ivleva en avril dernier, le groupe assure la tournée avec seulement trois membres, Ilich alias Ilya Prusikin, Sophia Tayurskaya et Anton Lissov (le fameux clown). Pendant une heure et quart le groupe enchaîne ses tubes comme « Polyushko Polye », une reprise du chant soviétique du même nom (connu en France sous le nom « Plaine ma plaine »), « Russian Hooligans », « Give me your money » et bien sûr le fameux « Everyday i’m drinking ». Le groupe interprète également plusieurs morceaux de son nouvel album « Antipositive ».

L’acoustique de la salle est bonne, voire très bonne mais ce n’est rien pas rapport à l’énergie développée par le groupe. Le trio assure un set explosif à l’image des clips qui ont fait sa gloire sur le net. Le public, lui, est déchaîné et les pogos s’enchaînent les uns après les autres.

Seul point négatif du concert, le groupe disparaît presque en catimini après 1h15 de concert, ce qui est un peu court. Mais surtout il n’y aura aucun rappel malgré les sollicitations du public.

Little big, le groupe qui s’amuse des clichés occidentaux sur la Russie

Little Big se fait connaître en 2013 avec la sortie de son clip « Everyday i’m drinking ». Le tube fait le tour du web et c’est le buzz avec 16 millions de vues sur Youtube.

Connu pour son caractère déjanté, le groupe se joue régulièrement des clichés que véhiculent les occidentaux sur la Russie. On retrouve cette tendance dans « Everyday i’m drinking » mais également dans « Give me your money », « From Russia with love » et « Russian Hooligans ».

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2018, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

l'ivraie

L’Ivraie, le nouveau livre de Bruno Lafourcade qui égratigne l’école républicaine

03/07/2018 – 18h15 Montpellier (Lengadoc Info) – Lengadoc Info a eu la chance de découvrir L’Ivraie, …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.