Nîmes. Tensions autour de la « PMA sans père »

01/02/2020 – 16h45 Nîmes (Lengadoc Info) – Au moins trois rassemblements ont eu lieu ce samedi 30 janvier 2021 sur l’esplanade à Nîmes. Coté Novotel, les Patriotes de Florian Philippot, protestaient contre les mesures liberticides imposées aux français sous prétexte sanitaire. Entre les arènes et l’esplanade se tenaient les sympathisants de La Manif Pour Tous avec leur bébé gonflable géant, opposés à la « PMA sans père ». Et entre les deux une coalition de jeunes femmes défendant la cause des LGBT+ et d’hommes issus de la mouvance ultra (foot) et antifasciste locale. Trois rassemblements sous une pluie inhabituelle cet après-midi, ce qui n’aura pas empêché provocations et accrochages.

La PMA, un projet de loi qui divise

Alors que le Mariage Pour Tous est entré en fonction depuis le 17 mai 2013, le mouvement La Manif Pour Tous (LMPT) a multiplié les manifestations monstres mobilisant des millions de personnes, ainsi que les actions de communication pour alerter et « dénoncer la marchandisation de l’humain qui se profile avec le projet de loi bioéthique ». Dans le viseur de La Manif Pour Tous désormais, « la PMA sans père, l’autoconservation des gamètes sans motif médical, la reconnaissance facilitée des GPA réalisées à l’étranger… ».

La Manif Pour Tous l’avait annoncée, plusieurs manifestations contre l’adoption de la loi dite « PMA sans père » devant le Sénat, devaient avoir lieu ce weekend des 30 et 31 janvier 2021. Des manifestations déclarées qui ont eu lieu dans plusieurs villes de France et qui ont entrainé localement des affrontements avec les contre-manifestants opposés à la Manif Pour Tous rodés aux techniques de provocations.

Les sympathisants de la Manif Pour Tous devant les arènes
Les sympathisants de la Manif Pour Tous devant les arènes

A Nîmes, la dernière manifestation du 10 octobre 2021 avait été complètement court-circuitée par les manifestantes LGBT, qui s’étaient invitées au milieu des sympathisants de la Manif Pour Tous, empêchant à coup de slogans la bonne tenue du rassemblement pourtant dûment déclaré. De quoi expliquer la présence d’un important et impressionnant service d’ordre chargé d’assurer le bon déroulement de la manifestation du 30 janvier.

Les antifascistes tenus à distance par le service d’ordre de la Manif Pour Tous

Effectivement, les opposants à la Manif Pour Tous, une quarantaine de jeunes femmes venues majoritairement de Montpellier, sont prudemment restées à distance, enchainant slogans pro-PMA et prises de parole. Dans ce rassemblement bariolé, on pouvait entendre « Nous sommes queer, vénères et révolutionnaires » ou encore « On s’est battues pour avorter, on se battra pour enfanter ». Des slogans qui ont évolué en deuxième partie de manifestation en slogans antifascistes « Siamo tutti antifascisti » lorsque deux groupes ont rejoint les militantes pro-PMA.

Les militantes LGBT pro-PMA
Les militants LGBT pro-PMA

Le premier, constitué d’hommes et de femmes tout de noir vêtus, comptait s’organiser en Black Bloc et venir au contact des sympathisants de la Manif Pour Tous. Une tentative d’approche a en effet eu lieu du coté des arènes le long du palais de Justice par deux groupes d’une douzaine d’individus chacun. Une tentative avortée (sans jeu de mot) par une charge soudaine et impressionnante du service d’ordre de la Manif Pour Tous qui a dispersé les membres du Black Bloc dans les rues du centre-ville.

Le deuxième groupe venu renforcer les militantes LGBT était, lui, constitué uniquement d’hommes clairement issus du milieu des supporters de foot de Nîmes et des alentours. Une vingtaine d’hommes entre vingt et quarante ans venus uniquement pour en découdre avec les « fachos de la Manif Pour Tous ». Ces ultras ne devaient pas connaitre le sujet du jour puisqu’ils ont proféré à plusieurs reprises des insultes à caractère homophobes à l’encontre des anti-PMA.

Il est à préciser que les sympathisants de la Manif Pour Tous étaient essentiellement composés de familles avec des personnes âgées et des enfants en bas âge…

Les ultras/antifas
Les ultras/antifas
Les Patriotes contre les mesures gouvernementales liées au Covid 19

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Cévennes. Les anti-squat fêtent leur victoire

15/06/2021 – 18h00 St Julien des Points (Lengadoc Info) – Ce dimanche 6 juin 2021, le …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.