Génération Identitaire menacé de dissolution par Darmanin

19/02/2021 – 20h30 Montpellier (Lengadoc Info) – Le mouvement Génération identitaire entend organiser samedi 20 février 2021 une manifestation contre la procédure de dissolution de son mouvement initiée par le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin. Ce dernier s’est appuyé sur la dernière action du mouvement identitaire contre l’immigration dans les Pyrénées pour enclencher cette procédure, la jugeant contraire aux « valeurs de la République ».

« Provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence »

Tout d’abord annoncée sur les réseaux sociaux, la procédure a été notifiée au président de l’association Génération Identitaire. Un document de 7 pages que nous avons pu consulter et dont nous proposons la lecture ci-après.

Cette dissolution entend s’appuyer sur les points 2 et 6 de l’article L.212-1 du Code de la Sécurité Intérieure. A savoir les points portant sur les organisations paramilitaires ou milices privées mais c’est surtout le point 6 qui est spécialement reproché à l’association à savoir « la provocation à la discrimination, à la haine ou à la violence envers une personne ou un groupe de personnes en raison de leur origine  ». C’est donc bien une attaque envers toute critique de l’immigration qui se profile et qui indigne de nombreuses personnalités.

Une dissolution difficile à mettre en œuvre

Une procédure juridique plusieurs fois envisagée, à chacune des actions du groupe en définitive, mais délicate à mettre en œuvre techniquement. C’est d’ailleurs un coup de poker qui pourrait se retourner contre Gérald Darmanin si cette procédure était invalidée juridiquement. Il est notamment précisé au président de Génération Identitaire qu’il disposait d’un délai pour faire valoir leurs arguments en cas de contestation de cette dissolution. C’est d’ailleurs la voie qui va être choisie par le mouvement anti-immigration qui entend « lutter jusqu’au bout pour défendre la liberté d’expression ».

Une ligne de défense jusqu’au boutiste plébiscitée sur les réseaux sociaux par de nombreuses personnalités politiques plutôt classées à droite de l’échiquier politique. Le climat liberticide qui règne actuellement en Occident dans ce contexte de crise sanitaire liée au Covid 19 rencontre de plus en plus de détracteurs et l’état n’a d’autres choix que de jouer sur la peur des extrêmes et leur stigmatisation. Une posture dénoncée par Thaïs d’Escufon, jeune porte parole de Génération Identitaire, passée récemment dans l’émission Touche pas à mon Poste de Cyril Hanouna sur C8 pour défendre son mouvement. « Cela rentre tout à fait dans l’agenda politique de Gérald Darmanin qui souhaite, à l’image d’Emmanuel Macron, donner à la fois des gages à la droite en dissolvant des associations islamistes comme BarakaCity ou le CCIF – qui elles, pour le coup, ont des liens avérés avec le terrorisme islamiste –, et à la gauche en s’en prenant à Génération Identitaire ».

Le groupe Génération Identitaire qui sera défendu notamment par maître Goldnadel entend d’ailleurs utiliser ce nouveau coup de projecteur sur son mouvement pour l’utiliser comme une tribune médiatique pour ses idées. Une procédure qui risque de devenir, après celui des élections américaines, le feuilleton politique de l’année.

GI-dissolution-procedure-courrier-ministere-110221-GI-1

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2021, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

manifestation

Montpellier : immersion dans une réunion antifasciste

17/05/2021 – 11h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Lors d’une réunion publique antifasciste organisée par le syndicat …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.