Aucun Pierre à la Paillade mais 8 Jihad, 41 Oussama et 1101 Mohammed à Montpellier

21/04/2021 – 20h15 Montpellier (Lengadoc Info) – Lors de sa visite aux fortes connotations sécuritaires à Montpellier ce lundi 19 avril 2021, le président Emmanuel Macron a été interpellé par une mère de famille déplorant l’absence de petits « Pierre » dans son quartier de la Paillade.

Mais où est Pierre ?

« J’ai mon fils de huit ans qui m’a demandé si le prénom Pierre existait vraiment ou si ce n’est que dans les livres ». C’est cette phrase que la France aura retenue de la visite d’Emmanuel Macron en déplacement à Montpellier. Alors qu’il s’entretenait avec des représentants d’un comité de quartier, une mère de famille musulmane aura tenu ces propos qui ont depuis énormément tourné sur les réseaux sociaux.

En dénonçant le manque de mixité sociale, dans une ville pourtant aux mains du Parti Socialiste depuis 1977, cette mère de famille a mis le doigt sur l’échec d’une politique que les municipalités successives ont toujours refusé -et refusent toujours- de voir. Cette mère de famille avouait même avoir mis ses enfants dans une école privée loin de l’école qui lui était désignée par la fameuse « carte scolaire ».

Ce manque de mixité sociale est avant tout la conséquence d’une ghettoïsation volontaire des quartiers appelés pudiquement « populaires » pour ne pas dire quartiers à majorité maghrébine ou musulmane. Des quartiers desquels les français dits « de souche » dont les fameux « Pierre » évoqués par cette mère de famille sont partis à cause de conditions de vie impossibles. Partis ou tout simplement chassés. Le politiquement correct à l’œuvre dans l’entre-soi politico-médiatique empêche d’aborder sereinement toutes ces questions. Ce qui implique malheureusement que cette question de l’échec de la mixité sociale n’avancera jamais… Un véritable épisode de la célèbre série « Sur Ecoute ».

La seule réponse qu’Emmanuel Macron a apporté à ce problème de violence endémique que Montpellier traine comme une maladie vénérienne a été la promesse de renfort de 50 policiers supplémentaires. Une solution démagogique à l’approche d’échéances électorales en prévision d’un très certain duel avec Marine le Pen au second tour des présidentielles de 2022.

8 Jihad, 41 Oussama et 1101 Mohammed depuis 2000

Nos confrères de 20 Minutes ont récemment publié un article sur « Les prénoms les plus insolites donnés aux bébés depuis l’an 2000 » à Montpellier. Article sympathique voire ludique où sont épinglés des prénoms insolites comme « Anakin, Zelda et Laurent-Fabius… ». Nous avons également épluché le document mis en ligne par la mairie de Montpellier où 313 Pierre (et 56 prénoms composés) sont bien présents. Mais l’étude de ce document fait apparaitre que 8 petits « Jihad », 41 petits « Oussama » et 1101 petits « Mohammed » et dérivés sont nés à Montpellier depuis l’an 2000. Des prénoms qui par leur proportion mettent à mal l’idéal républicain tant vanté par les représentants politiques. Pour paraphraser Jean Raspail dans son célèbre ouvrage Le Camp des Saints, « Peut-être est-ce une explication ».

La polémique s’est répandue sur les réseaux sociaux…

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Tribune des généraux : entretien avec le Général (ER) François Gaubert

04/05/2020 – 11h00 Montpellier (Lengadoc Info) – À l’initiative de Jean-Pierre Fabre-Bernadac, officier de carrière et …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.