Accueil » Société » Montpellier. Un squat de migrants envahi par les rats [Vidéo]
squat
Crédit : Lengadoc Info

Montpellier. Un squat de migrants envahi par les rats [Vidéo]

04/02/2019 – 18h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Au squat dit « du château », à proximité de la gare Saint Roch, les conditions d’hygiène sont telles que le bâtiment qui hébergeait encore récemment une centaine de migrants, est aujourd’hui envahi par les rats.

Les rats poussent les migrants à quitter leur squat

Cela fait désormais près d’un an que le tribunal de Montpellier a exigé l’évacuation du « squat du Château » situé au croisement du boulevard Vieussens et de la rue Colin. Mais faute d’intervention des pouvoirs publics, ce sont finalement les rats qui pourraient pousser les occupants à partir.

En effet, l’association Solidarité Partagée, dirigée par Samuel Forest, qui occupait les lieux jusqu’à présent, à décidé d’ouvrir un nouveau squat dans le quartier d’Euromedecine afin d’héberger ses migrants venus essentiellement d’Afrique.

Parmi les raisons invoquées par les occupants, la question de l’hygiène qui se serait considérablement dégradée au « squat du Château » avec notamment plusieurs cas de tuberculose et une invasion de rats comme nous avons pu le constater sur place.

Le « squat du Château » était censé être rénové par ses occupants

Pour justifier l’occupation de cette vieille bâtisse appartement à la SNCF, l’association Solidarité Partagée avait annoncé la volonté de rénover les lieux.

Si les résultats de cette rénovation laissent à désirer, les voisins ont, eux, dénoncé depuis plusieurs mois les problèmes auxquels ils étaient confrontés tant sur la question de l’hygiène que sur celle de la violence. 

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

christianophobie

Christianophobie. L’Hérault n’est pas épargné par la vague d’actes christianophobes qui touche la France

19/02/2019 – 17h05 Sète (Lengadoc Info) – Depuis le début de l’année, la France connaît …

5 Commentaires

  1. En fait, c’est peut-être LA solution pour s’en débarrasser… des migrants. Lâcher une poignée de rattus mâles et femelles, parce que là y’a pas de transgenres, et l’affaire est faite puisqu’ils ne veulent pas tenir les lieux qu’on leur offre gracieusement, propres et les rénover. Plus économiques qu’un car de CRS hein ?… et efficaces ! ;=)

  2. les CRS sont sans effet sur les migrants car on préfère les employer contre les français………

  3. Incroyable qu’en 2019 des personnes ayant fuient leur pays se retrouvent dans cette situation
    il faut que la Deratisation de nos villes accélèrent
    https://www.deratisation.ovh/ nous en apprend plus sur la complexité de cette tâche

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.