Accueil » Société » Montpellier. Les employés d’une association d’accueil de migrants se plaignent de l’insécurité dont ils sont victimes
Montpellier
Les Locaux de l'association Gammes. Crédit : Lengadoc Info

Montpellier. Les employés d’une association d’accueil de migrants se plaignent de l’insécurité dont ils sont victimes

26/03/2019 – 14h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Les employés de Gammes ont manifesté ce lundi contre le climat d’insécurité qui règne aux abords des locaux de cette association subventionnée pour l’accueil des migrants à Montpellier. L’arroseur arrosé ?

56 agressions en un an

Plusieurs dizaines d’employés et de bénéficiaires de l’association Gammes ont manifesté devant les locaux de l’association situés au 6 rue Saint Barthélémy et devant la préfecture ce lundi. La raison de leur colère ? Un climat d’insécurité persistant depuis plusieurs années lié notamment à l’accueil des migrants.

Depuis trois ans, cette association d’aide aux SDF s’est vu confier la mission d’accueillir également des migrants. Une mission qui a considérablement augmenté le nombre de bénéficiaires de cette association subventionnée par le Conseil Départemental de l’Hérault et présidée par l’ancien préfet de l’Hérault, Daniel Constantin. Les employés dénoncent des conditions de sécurité insuffisantes et déplorent pas moins de 56 agressions depuis le mois de janvier 2018 soit quasiment une par semaine.

L’implantation de la mafia albanaise à Montpellier s’est elle faite grâce à l’association Gammes ?

La question de l’insécurité aux alentours des locaux de Gammes n’est pas nouvelle mais l’association aurait peut être une responsabilité dans cette affaire. En effet, en 2017 une note confidentielle du Service Départemental des Renseignements du Territoire indiquait que « en février-mars [2017], neuf Albanais sans logement ici ont été accueillis par Gammes via le Consistoire régional protestant […]. Ces migrants demandèrent via Gammes de permettre l’arrivée d’autres migrants de même origine. Ce furent quelque trente Albanais supplémentaires qui s’invitèrent à vivre dans les lieux […]. »

Depuis, l’implantation d’une communauté albanaise dans le quartier s’est amplifiée et de jeunes albanais font parler d’eux quasiment chaque semaine : vols, agressions à l’arme blanche, trafics de stupéfiants…

En novembre 2017, les locaux de l’association Gammes avaient même étaient perquisitionnés par la police et plusieurs albanais avaient été interpellés suite à une agression au couteau.

Depuis, c’est un sentiment d’impunité qui s’est répandu chez certains jeunes albanais. En janvier 2019, lors d’une nouvelle agression au couteau contre un mineur de 14 ans, les agresseurs avaient déclaré : « Nous sommes des Albanais, les patrons de Montpellier, on touche pas les Albanais ».

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

terroristes

Terrorisme. Un lunellois converti à l’Islam condamné à 9 ans de prison

07/11/2019 – 17h00 Lunel (Lengadoc Info) – La cour d’appel de Paris a condamné un …

6 Commentaires

  1. Elisabeth Berneau

    HA HA HA ! LES ARROSEURS ARROSÉS !!!!

  2. Bien fait pour vous se sont des gens qui s adapteront jamais la France tous hors de notre pays c est tout tous des dégénérés cosanguins ectttt faite les partir dans leurs pays

  3. « Dieu se rit de ceux qui pleurent les conséquences dont ils chérissent les causes ».

    Ça me fait bien marrer mais au fait sommes nous encore en France ?

  4. Et nous sommes où selon vous ?

  5. vous etes pas mieux vous les français de souche, avec votre agressivité verbale, vous etes inculte

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.