Accueil » Politique » Perpignan. Un député LREM se cache pendant que les black blocs s’en prennent à sa permanence
lrem

Perpignan. Un député LREM se cache pendant que les black blocs s’en prennent à sa permanence

27/07/2019 – 18h55 Perpignan (Lengadoc Info) – A Perpignan, l’acte 37 des Gilets Jaunes a été marqué par la dégradation de la permanence parlementaire du député de La République En Marche Romain Grau.

300 Gilets Jaunes et 20 black blocs pour l’acte 37 à Perpignan

L’appel national à manifester ce samedi à Perpignan pour l’acte 37 a rassemblé plusieurs centaines de Gilets Jaunes dans les rues de la ville catalane. Parmi les manifestants, une vingtaine de black blocks ont profité du cortège pour commettre des dégradations.

Après le départ de la manifestation vers 11h, le cortège s’est dirigé vers le centre-ville, avant d’être stoppé une première fois par les forces de l’ordre. Au bout d’une heure, les manifestants sont passés devant la permanence parlementaire du député et candidat LREM pour les municipales à Perpignan, Romain Grau. Les vitrines ont alors été totalement détruites et un début d’incendie a même eu lieu à l’intérieur de la permanence (un street medic interviendra avec un extincteur pour stopper le départ de feu).

Selon France Bleu Roussillon, Romain Grau était présent à sa permanence mais il se serait caché dans une autre pièce « pour ne pas être vu ».

Un local de Gilets Jaunes détruit à Carcassonne

L’attaque de la permanence intervient quelques heures après que le local du groupe de Gilets Jaunes « Carcassonne en colère » a été totalement détruit par un incendie.

C’est vers cinq heures ce matin que le local, situé sur le rond-point du lycée Charlemagne, a été victime des flammes. Un incendie qui soulève de nombreuses questions puisqu’il s’est déroulé à un moment où les occupants n’étaient pas là et que selon ces derniers il n’y avait aucun appareil électrique branché. La piste criminelle, bien qu’elle ne soit pas démontrée pour le moment, reste fort probable.

Photos : DR/Facebook

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Altrad

Insécurité. Mohed Altrad à la rencontre des commerçants du centre-ville de Montpellier

17/10/2019 – 17h35 Montpellier (Lengadoc Info) –  Près d’un mois après l’officalisation de sa candidature …

One comment

  1. C’est choquant que les antifas s’attaquent à la permanence d’un député qui soutient Macron. Ils étaient spécialisés dans les agressions contre les patriotes. Il y a là une dérive inquiétante. Le pouvoir ne contrôlerait plus ses supplétifs?

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.