Accueil » Economie » Toulouse : tout sur la formation diagnostic immobilier ?
toulouse

Toulouse : tout sur la formation diagnostic immobilier ?

09/12/2019 – 19h15 Toulouse (Lengadoc Info) – Bénéficiant du dynamisme national en la matière, le secteur immobilier toulousain voit les chiffres de sa croissance s’envoler. La transformation profonde de la ville rose y joue un rôle certain, pour le plus grand bonheur de tous les acteurs d’un marché en pleine expansion. Le marché de l’emploi lui-même est boosté par cette dynamique. Et des métiers récents, parfois méconnus, deviennent de plus en plus attractifs. Parmi eux, la profession de diagnostiqueur immobilier remporte le plus de suffrages. On vous propose de faire le point sur l’état de la formation à ce métier dans la ville de Toulouse.

Diagnostic immobilier : la formation à Toulouse

Dans la capitale de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, l’immobilier a de beaux jours devant lui. De même pour ceux qui décident de s’investir dans ce secteur. Outre les métiers les plus connus du domaine, des professions plus jeunes, comme celle de diagnostiqueur immobilier, attisent l’ambition des nouveaux venus sur le marché de l’emploi autant que des personnes en reconversion.

Le secteur spécifique du diagnostic immobilier bénéficie depuis une douzaine d’années d’un contexte réglementaire et législatif porteur. En effet, les attentes et les exigences autour des thématiques de la sécurité et du confort de l’habitat deviennent de plus en plus saillantes. Ce faisant, le métier de diagnostiqueur immobilier prend de plus en plus d’importance. Conséquence : la Formation ADI devenir diagnostiqueur immobilier à Toulouse attire de plus en plus de candidats.

Ce métier d’expertise et de terrain est également doté d’un important aspect commercial. Il exige surtout depuis 2007, et l’obligation de certification imposée par le législateur, un large spectre de connaissances qui portent aussi bien sur la technique du bâtiment que sur la technique de vente. La formation professionnelle s’impose donc comme une étape indispensable pour tous ceux qui ambitionnent de rejoindre cette branche.

Devenir diagnostiqueur immobilier à Toulouse

Après la réforme de 2012 et, plus récemment, celle de 2019, le métier de diagnostiqueur immobilier bénéficie donc d’un contexte réglementaire toujours plus favorable, mais aussi toujours plus exigeant. S’installer et pouvoir prétendre à l’ensemble des certifications nécessaires est conditionné soit à un niveau Bac+2 dans le domaine du bâtiment ou de ses techniques, soit à une expérience de 3 ans dans le même secteur. Pour ceux qui ne peuvent justifier ni de l’un ni de l’autre, il reste la possibilité d’une formation dans un centre agréé et reconnu par le Répertoire National des Certifications Professionnelles.

Disponible en différents modules, en cycle court ou long, la formation de diagnostic immobilier permet d’acquérir en premier lieu les connaissances générales concernant les différents diagnostics que le futur professionnel aura à réaliser : amiante, plomb, électricité, parasites, gaz… Il s’agit aussi pour chacun de maitriser les outils spécifiques de la profession et, notamment, tous les logiciels afférents.

L’étape finale de la formation de diagnostiqueur immobilier reste bien évidemment l’obtention de tout ou partie des certifications nécessaires à la délivrance des diagnostics. Avec les dernières évolutions législatives, la profession se retrouve devant des responsabilités de plus en plus grandes, que seule une formation de qualité lui permettra d’assumer pleinement.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

hotesse

Hôtesse d’accueil : Quelques atouts pour gagner du temps

25/09/2019 – 17h25 Montpellier (Lengadoc Info) – L’accueil est un élément capital au sein d’une …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.