Accueil » Environnement » Celleneuve. 2 500 signatures pour l’évacuation du camp de Roms
Celleneuve. 2 500 signatures pour l’évacuation du camp de Roms

Celleneuve. 2 500 signatures pour l’évacuation du camp de Roms

25/07/2016 – 20h30 Montpellier (Lengadoc Info) – C’est un problème récurrent à Montpellier, l’installation de camps de Roms qui deviennent de véritables bidonvilles dans les quartiers périphériques de la ville, soulève de grandes inquiétudes au sein de la population. Une pétition sur internet, mise en ligne il y a deux semaines et demandant la fermeture d’un bidonville dans le quartier de Celleneuve à Montpellier, a récolté près de 2 500 signatures en quelques jours.

Le bidonville de Celleneuve, un camp très polluant

Cette pétition, créée par Lionel Triana et adressée au maire de Montpellier, Philippe Saurel (DVG), demande « à la Mairie, la Préfecture et à la Communauté d’Agglomération propriétaire de la parcelle occupée de faire cesser ces conditions de vie aussi inimaginables qu’atroces ». La pétition indique que ce camp de Roms constitue un risque de pollution :

« Ce bidonville occasionne des nuisances de particules fines, des fumées toxiques dans toute une partie de la ville, en effet le brûlage de câbles y est récurrent pendant la nuit à l’abri des regards. La police n’intervient pas. La fumée de combustion de poêle de fortune, les dépôts d’ordures, les rats, toutes les conditions sont réunies pour une insalubrité totale. »

Le brûlage des câbles électriques permet de récupérer le cuivre qui les compose. Le cuivre sera ensuite revendu aux ferrailleurs. Le vol de câbles électriques est récurrent dans la région.

Le grand nombre de signataires de la pétition ainsi que l’explosion des commentaires, permettent de se faire une idée du sentiment de ras-le-bol des habitants du quartier vis-à-vis de cette situation. Ils réclament aujourd’hui la réaction des pouvoirs publics à commencer par la mairie. Il faut dire que dans une des villes où les impôts locaux sont les plus élevés, certains commentateurs de la pétition ne comprennent pas le silence de la municipalité sur ce problème de santé publique.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Un commentaire

Répondre

Votre adresse email ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont marqués d'une étoile *

*