La Terna, l’ABC de la Tauromachie.

30/01/2015 – 19h00 Nîmes (Lengadoc-info.com) – L’hiver n’est pas la saison préférée des aficionados. Cependant le 28 janvier dans les salons de l’Atria, haut lieu taurin de Nîmes et devant près d’une centaine d’élus, de présidents de club taurin, d’éleveurs, de professionnels, d’apprentis toreros et d’aficionados s’est tenue la présentation de la Terna.

De quoi s’agit-il ?

Les trois plus anciennes et plus importantes écoles tauromachiques de la région : Arles, Béziers et le CFT de Nîmes ont décidé de créer une structure pour mieux défendre et illustrer la Tauromachie.

En effet, les trois écoles ont publié une charte de qualité garantissant une haute exigence sur l’enseignement avec des cours théoriques construits et progressifs avec contrôles, du toréo de salon, de l’entraînement physique et, bien sûr, de l’entraînement avec bétail.

C’est l’assurance, dans ces temps où la tauromachie est quelquefois attaquée, pour les élus, organisateurs, éleveurs d’avoir des apprentis toreros bien formés, au niveau, qui donneront un spectacle de qualité qui fera taire les critiques.

Christian Le Sur, Président du Centre Français de Tauromachie a rappelé que les trois écoles en 2014 , c’est 250 animaux toréés et 150 estoqués, elles sont donc le premier interlocuteur des éleveurs et des professionnels.


En montrant l’exemple de l’union et de la coordination, les écoles espèrent voir leur démarche s’étendre aux éleveurs de toros braves, aux professionnels et bien sûr aux organisateurs, municipalités en tête.

Paquito Léal pour Arles et M. Bresson pour Béziers ont souligné l’importance cruciale du soutien des collectivités territoriales, mairies, communautés de communes, départements et régions dans la défense de cette culture enracinée, locale , reconnue au patrimoine immatériel de la culture et qui aura du mal à survivre sans leur aide. Cette preuve de solidarité et de coopération montre que la tauromachie est bien vivante dans notre région , que la qualité est là et qu’il vaut la peine de la soutenir.

La soirée s’est terminée tard autour d’un apéritif offert par les clubs taurins Ricard avec des discussions passionnées pour faire avancer encore plus la cause de la tauromachie.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2015, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Les produits bio des sœurs du Monastère de Solan !

12/06/2021 – 18h00 La Bastide-d’Engras (Lengadoc Info) – Le Monastère de la Protection de la Mère …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.