Flodama

Flodama, le youtubeur catalan qui s’attaque à Carole Delga

08/07/2016 – 17h20 Perpignan (Lengadoc Info) – Le nouveau nom de la région Languedoc-Roussillon-Midi-Pyrénées, devenu depuis Occitanie-Pyrénées-Méditerranée, est loin de faire que des heureux. C’est au tour de l’humoriste David Morer, alias Flodama sur Youtube, de s’attaquer à la présidente socialiste de la région, Carole Delga sur son choix pour le nom de la région. Mais si Flodama aborde le sujet bien sous la forme humoristique, il n’y va pas par quatre chemins et prévient Carole Delga : « les panneaux Occitanie dans le département [des Pyrénées-Orientales] fais les en carton jetable parce qu’ils vont pas rester longtemps. Soit tu vas les recevoir chez toi par la poste, soit ils seront plein de plombs, barrés avec le nom Catalogne dessus ». Quant au choix du sous-titre « Pyrénées-Méditerranée », l’humoriste répond : « Carole, t’aimerais qu’on te mette un sous-titre à ton statut : présidente de la région, sous-titré la courge (…) ».

Flodama n’en n’est pas à sa première fois

Ce n’est pas la première fois que Flodama s’attaque au nom de la nouvelle région. Juste après les résultats de consultation citoyenne, il avait déjà fait une vidéo sur l’absence de l’identité catalane dans le nom « Occitanie » qui était arrivé en tête.

Nombreux sont les habitants de la Catalogne-Nord qui refusent le nouveau nom de la région où l’identité catalane est absente. Certains réclament aujourd’hui la mise en place d’un statut spécifique pour le département des Pyrénées Orientales.

Photos : Flodama

Lengadoc-info.com, 2016, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine

Vous pouvez regarder également

Alain Soral : de « Comprendre l’Empire » à « Comprendre l’Epoque »

11/06/2021 – 12h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Dix ans séparent l’ouvrage majeur d’Alain Soral « Comprendre l’Empire » …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée.

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.