Accueil » Histoire et tradition » Cinéma. La Rébellion cachée, le film qui retrace les guerres vendéennes, diffusé à Montpellier
la rébellion cachée

Cinéma. La Rébellion cachée, le film qui retrace les guerres vendéennes, diffusé à Montpellier

07/12/2017 – 19h45 Montpellier (Lengadoc Info) – La Rébellion cachée c’est un hommage mais aussi un rappel. Un rappel à l’histoire trop souvent oubliée et parfois volontairement cachée car peu glorieuse pour la République. Cette histoire c’est celle des Vendéens qui luttèrent pour Dieu, le roi et la liberté contre la révolution bourgeoise de 1789.

La Rébellion cachée à Montpellier ce lundi 11 décembre

L’Institut du Christ Roi Souverain Prêtre organise le lundi 11 décembre à Montpellier une double projection du film La Rébellion cachée à 18h et à 20h30. Ces projections auront lieu en présence du réalisateur, Daniel Rabourdin.

La rébellion cachée

Lors d’une récente projection du film à Toulouse, celui-ci expliquait que s’il devait faire appel à des associations pour diffuser La Rébellion cachée c’est qu’aucune aide ne lui a été accordé par le CNC (Centre National du Cinéma). « Le CNC décide des films que peuvent voir les Français, c’est de la censure » explique Daniel Rabourdin à nos confrères d’Infos Toulouse, avant d’ajouter « est-ce que c’est à cause du sujet du film ? Je ne vois que ça comme raison ».

Le film sera également diffusé le mardi 12 à Nîmes.

L’épopée vendéenne, une révolution dans la révolution

Quatre ans après la prise de la Bastille, la France connaît une situation très difficile. Au printemps 1793, des révoltes éclatent un peu partout dans les campagnes contre le pouvoir républicain. Si ces révoltes sont rapidement et férocement matées par l’armée républicaine, celle-ci est défaite par les paysans vendéens qui prennent les armes.

Alors que les insurgés s’organisent et volent de victoire en victoire, à Paris, les bourgeois de la nouvelle république qui viennent de faire guillotiner Louis XVI, commencent à trembler. C’est que rapidement, les vendéens finissent par rassembler une véritable Armée Catholique et Royale qui comprendra jusqu’à 80 000 hommes.

Mais la République finit par se ressaisir et lance ses colonnes infernales sur la petite Vendée. Celles-ci ont pour ordre d’exterminer tous les insurgés, femmes et enfants compris. Sur les 800 000 habitants que comptait la Vendée, 170 000 ont perdu la vie durant ce conflit. Certains historiens, comme Reynald Secher, conseiller historique pour La Rébellion cachée, parlent même d’un « génocide vendéen ».

Photos : DR/La Rébellion cachée

Lengadoc-info.com, 2017, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Saint Louis

Tradition. Ne ratez pas les fêtes de la Saint Louis à Aigues-Mortes !

23/08/2018 – 16h25 Aigues-Mortes (Lengadoc Info) – Retrouvez le programme des fêtes de Saint Louis …

One comment

  1. Le génocide vendéen a inspiré Lénine 130 ans plus tard pour imposer le totalitarisme soviétique par la terreur.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.