Délinquance. Agressé à la machette pour un pack de bières

14/12/2020 – 21h30 Montpellier (Lengadoc Info) – On savait qu’on pouvait mourir d’un coup de couteau pour une cigarette ou un regard mal interprété. Désormais on sait qu’on risque aussi de mourir à coup de machette pour un pack de bières.

A 15 contre 3 et à coup de machette dans le dos

C’est la triste expérience qu’a vécue un jeune français âgé de 20 ans à la sortie du Polygone à Montpellier, vendredi 11 décembre 2020 aux alentours de 17h30. Le jeune homme était accompagné de deux amis et quittaient le centre commercial situé au centre-ville pour prendre l’apéro avec ses amis. C’est le pack de bières acheté un peu plus tôt qui a été le prétexte des malheurs du jeune homme. En effet, un individu situé au niveau de la sortie du centre commercial a apostrophé le groupe d’amis et plus particulièrement le porteur du pack convoité.

Le quotidien Metropolitain rapporte ainsi le déroulement de l’altercation : « « Donne-moi tes bières », lui ordonne-t-il. Le jeune homme refuse : « Tu n’es pas mon pote, je ne vois pas pourquoi je te donnerais mes bières. » L’individu insiste : « Si tu ne me donnes pas tout de suite ta bouteille, je t’encule. » Benjamin* riposte : « Ne me manque pas de respect, je ne veux pas te donner mes bières. » L’étudiant reçoit alors un premier coup de poing. »

Une attitude courageuse qui aurait pu s’avérer salutaire mais qui a connu une suite qui a manqué de se terminer en tragédie. Le coup de poing de l’agresseur a été le signal du déclenchement d’une véritable scène de lynchage. Les trois amis se sont retrouvés sous les coups d’une quinzaine d’individus sortis du passage de l’Horloge, reliant le centre commercial au tramway tout proche. Non content de passer à tabac le groupe d’amis à un contre cinq, un des agresseurs a porté un coup de machette dans le bas du dos du porteur du pack de bières. Le jeune homme a ensuite été pris en charge par les pompiers puis transporté aux urgences de l’hôpital Lapeyronie où il a été soigné. Ces jours ne sont, heureusement pas en danger et il a pu rentrer chez lui après une nuit à l’hôpital. Lui et ses amis doivent se rendre prochainement au commissariat pour préciser les circonstances de l’agression et déposer plainte.

Montpellier encore et toujours en proie à la délinquance

Malheureusement cette agression n’est pas un cas isolé et les faits divers de la sorte ternissent, si c’est encore possible, la réputation de la ville de Montpellier. Cette délinquance endémique a explosé sous le mandat de Philippe Saurel, notamment avec l’arrivée de centaines de Mineurs Non Accompagnés dans le département qui, bénéficiant d’une quasi-impunité juridique, s’adonnent à des actes de délinquance toujours plus violents. Malgré des signaux forts en début de mandat, le nouveau maire de Montpellier Michaël Delafosse (PS) élu depuis juillet 2020 ne semble pas avoir fait de la lutte contre la délinquance sa priorité.

Une constatation établie par Patricia Bessière, vice-présidente de l’association « Vivre en Sécurité à Montpellier » que nous avions présentée au mois d’août. Mme Bessière, mère d’une victime, jointe par téléphone, témoigne de son inquiétude face à une délinquance et une insécurité profondément ancrées, selon elle, dans le paysage montpelliérain. Au-delà des délinquants qui doivent être justement condamnés pour leurs actes, c’est aussi aux responsables de cette délinquance qu’elle entend s’attaquer. Des responsables qui ne sont pas moins que le président du conseil départemental Kléber Mesquida en charge des Mineurs Non Accompagnés, les représentants de l’état à la Préfecture ainsi que les responsables du département de la Protection Judiciaire de la Jeunesse.

insécurité
Patricia Bessière vice-présidente de l’association « Vivre en sécurité à Montpellier » Crédit : Lengadoc Info

* Nom d’emprunt

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Entretien. La Manif Pour Tous mobilisée contre la loi bioéthique

18/01/2020 – 20h15 Montpellier (Lengadoc Info) – Une nouvelle action des membres de La Manif Pour …

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.