Accueil » Société » Montpellier. Le Planning familial organise un « stage d’auto-défense » interdit aux hommes
planning familial

Montpellier. Le Planning familial organise un « stage d’auto-défense » interdit aux hommes

14/06/2019 – 19h10 Montpellier (Lengadoc Info) – Un stage de formation à l’auto-défense « féministe » sera organisé au mois de juillet à Montpellier par le Planning familial. Un stage qui a la particularité d’être « en non mixité », c’est à dire interdit aux hommes…

Un stage « d’auto-défense » interdit aux hommes organisé par le Planning familial

Le Planning familial organise les 13 et 14 juillet prochains un « stage d’auto-défense féministe ». Ce stage « s’adresse à toutes les femmes, trans ou cisgenre désireuses d’acquérir des techniques de défense physique et verbale, dans un cadre non-mixte ».

Le stage sera assuré par Idaline Lortiga de l’association Loreleï. En 2017, Idaline Lortiga expliquait que cette association était née « dans un cadre de violence et dans une société hétérosexiste, ci-sexiste, raciste, classiste, validiste… »Masquer le message d’origine

La « non-mixité » un concept discriminatoire et sexiste ?

Selon le Planning familial « la non-mixité des stages favorise la prise de parole et d’espace, pour un meilleur apprentissage, un meilleur partage des expériences. Elle permet d’acquérir des techniques dans un climat de confiance, rendant possibles une meilleure compréhension de ses peurs, de ses appréhensions, mais aussi de sa force et de sa puissance ».

Dans les faits, la « non-mixité » revient à exclure des stages certaines catégories de personnes. Dans le cadre de ce stage « d’auto-défense » ce sont ainsi les hommes qui n’ont pas le droit d’y participer.

Mais le concept de « non-mixité » n’est pas seulement une discrimination sexiste. Il peut également s’agir de discrimination raciste comme ce fut le cas en 2017 avec le festival Nyansapo à Paris qui, à l’origine, était interdit aux blancs. Une position qui avait poussé la maire de Paris, Anne Hidalgo à demander l’interdiction du festival avant de parvenir à un « accord » avec les organisateurs (seuls certains ateliers organisés dans un cadre privé seraient « non-mixtes »).

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

raid

Nîmes. Le RAID intervient dans le quartier du Mas de Mingue contre une bande suspectée de violences

19/06/2019 – 11h50 Nîmes (Lengadoc Info) – Une opération du Raid, l’unité d’élite de la …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.