Accueil » Economie » Facebook propose d’investir dans la crypto-monnaie Libra
libra

Facebook propose d’investir dans la crypto-monnaie Libra

25/09/2019 – 15h15 Montpellier (Lengadoc Info) – Fondé en 2004 par Mark Zuckerberg, le célèbre réseau social Facebook a décidé d’ouvrir une nouvelle page de son histoire économique, en diversifiant son business avec le lancement d’une nouvelle monnaie digitale appelée Libra.

Qu’est-ce que Libra ?

En avril dernier, à la conférence des développeurs de Facebook, Mark Zuckerberg a déclaré que « Les paiements sont un des domaines où nous avons une opportunité de rendre les choses bien plus faciles. Je pense que cela devrait être aussi simple d’envoyer de l’argent à quelqu’un que de lui envoyer une photo ». Et en effet, le réseau social Facebook souhaite offrir de nouveaux services à ses utilisateurs avec le développement d’une nouvelle crypto-monnaie

Pour cela, Mark Zuckerberg a recruté David Marcus comme CEO (Chief Executive Officer) pour le développement de la monnaie digitale Libra. Autodidacte et entrepreneur de talent, David Marcus a été le président de Paypal, avant de lancer le service de messagerie de Facebook, Messenger, dont le succès est planétaire. Le projet de Facebook a immédiatement séduit de nombreux investisseurs, qui n’ont pas hésité à débourser la somme de 10 millions de dollars, pour être membres du conseil d’administration de la crypto-monnaie libra.

La fondation pourra ainsi compter sur les compétences de diverses entreprises, qui sont connues dans le monde entier, comme nous allons le voir avec la liste ci-dessous (non exhaustive) :

  • Iliad
  • Paypal
  • Visa
  • Vodafone
  • Mastercard
  • Ebay
  • Uber

A quoi ça sert ?

Contrairement au Bitcoin, ou encore à la crypto-monnaie Ethereum, Libra est un « stablecoin ». Facebook a indexé la valeur de sa crypto-monnaie sur des devises (comme l’Euro, le Dollar ou le Yen) afin d’atténuer les volatilités extrêmes observées sur le bitcoin par exemple.

De plus, c’est une monnaie digitale facile à utiliser, sachant que Mark Zuckerberg s’appuie sur un imposant réseau de partenaires. Ladite monnaie serait disponible sur un nombre important de plateformes et sera aussi simple que l’envoi d’un SMS avec peu de frais et à tous vos proches en quelques secondes (Comme sur la plateforme SMS https://www.spot-hit.fr)

Comment acheter la crypto-monnaie Libra ? Pas de crainte ! Il suffit de visiter le site de Calibra, le premier porte-monnaie officiel pour les Libra « Une application Calibra autonome sera disponible dans l’App Store et Google Play ». Vous pourrez également utiliser Calibra directement à partir de vos applications WhatsApps et Messenger », peut-on lire sur site internet.

Comment ça fonctionne ?

Les personnes qui souhaitent acheter Libra peuvent le faire avec n’importe quelle devise ou en liquide dans des points physiques et en ligne. Par ailleurs, l’achat de Libra peut, logiquement, être disponible sur les plateformes « crypto ». Cette monnaie virtuelle devrait donc être disponible sur tous les portefeuilles cryptos qui voudront la distribuer.

Pour rappel, Coinbase est parmi les partenaires de Facebook, sachant qu’elle est la deuxième plus grosse Bourse de Bitcoin de la planète. Comme déjà précisé, les sociétés de services de paiement comme Visa et Paypal qui sont les partenaires du projet « Libra », pourraient négocier des points d’achat physiques (cash), pour viser les personnes exclues du système bancaire.Pour bénéficier d’un accès anticipé à la crypto-monnaie quand elle sera disponible.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

toulouse

Toulouse : tout sur la formation diagnostic immobilier ?

09/12/2019 – 19h15 Toulouse (Lengadoc Info) – Bénéficiant du dynamisme national en la matière, le secteur …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.