Les plantes sauvages comestibles de printemps

Attention cet article est certifié 100% non anxiogène…

05/04/2020 – 11h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Pour ceux qui ont la chance de ne pas être confinés en pleine ville, sachez que le printemps est la saison idéale pour se concocter de bonnes petites salades de plantes sauvages.

Les avantages des plantes sauvages comestibles

Il existe de nombreux avantages à consommer les plantes sauvages comestibles qui poussent naturellement dans notre environnement. Elles ont été consommées de tout temps et ont laissé la place à des variétés standardisées, bien souvent insipides et vendues sous plastique dans les supermarchés.

Les plantes sauvages comestibles :

  • sont bonnes pour la santé. On n’insistera jamais assez sur le lien entre nourriture et santé. Plus les aliments sont déconnectés de leur état premier (transformés), moins ils sont naturels et bons pour la santé. Les plantes sauvages apportent de la fraicheur grâce au « circuit court » le plus court qui soit, ramassées dans la matinée, elles sont consommées au repas de midi ! Le terme de « bio » n’aura jamais été aussi approprié (attention toutefois aux plantes ramassées en plein champ qui pourront subir le passage de certains produits phytos…)
  • sont gratuites. En ces temps de crise économique à venir, il serait idiot de ne pas joindre l’utile à l’agréable et faire baisser le prix de la liste de courses… Une façon aussi de sortir du système du tout consommation où toute chose a un prix !
  • possèdent une variété de saveurs. Face à l’absence de gout des produits sous plastique de la grande distribution, vous serez étonnés du panel de saveurs des plantes sauvages. Que ce soient les feuilles, comme les fleurs, qui ajoutent des touches particulières au point qu’il arrive souvent de consommer sa salade feuille par feuille pour bien différencier et apprécier les saveurs…
  • permettent de se reconnecter. Avec son territoire tout d’abord, qui ne sera plus un support quelconque mais bien un biotope dans lequel l’homme s’intègre de façon respectueuse. Avec les saisons ensuite, on l’oublie trop souvent mais le cycle naturel des saisons implique des changements biologiques auxquels l’homme doit se conformer.

Notre sélection de printemps

  • L’asperge sauvage. Ici vous ne consommerez que l’extrémité souple de la tige. De préférence crue ou légèrement revenues à l’huile d’olive, elle agrémentera vos préparations diverses mais sera un délice en brouillade ou omelette. Diurétiques et digestives, elles sont également riches en vitamines A, B, B3…
L’asperge sauvage
  • Le pissenlit. Le pissenlit est très reconnaissable de par ses belles fleurs jaunes. On consommera ses plus jeunes feuilles en salade ou la plante dans son ensemble si l’on ne craint pas l’amertume. Les fleurs peuvent également être préparées en une confiture délicieuse. Cette plante est riche en protéines, en provitamine A , et vitamine C, la plante est tonique, et possède des vertus dépuratives, laxatives, diurétiques, cholagogues et stomachiques.
Le pissenlit
  • L’ail des ours. Comme son nom l’indique, toute la plante dégage un puissant parfum d’ail, on peut consommer les feuilles et les fleurs en bouton crues dans des salades, ou cuites pour parfumer des omelettes, des soupes… Cette plante est riche en vitamine C, elle est diurétique et stimulante.
L’ail des ours
Fromage frais à l’ail des ours
  • L’ortie. Impossible de se tromper sur l’ortie puisque nous fuyons son contact. Les plus jeunes pousses peuvent se consommer en salade si elles sont hachées finement. L’ensemble des feuilles sera utilisé dans la préparation de la soupe d’orties. L’ortie est riche en calcium, en fer et en vitamine C.
L’ortie
  • Le plantain. Cette plante au gout de champignon se trouve facilement en plein champ. Vous pourrez consommer les jeunes pousses en salade mais également les boutons floraux.
Le plantain
  • Fleurs de pâquerettes, de primevères, de violettes… Chacune de ces fleurs apportera une saveur différente mais apportera des touches de couleurs à vos préparations. La cuisine est aussi un plaisir des yeux !
Fleurs de pâquerettes
Fleurs de primevères
Fleurs de violettes

Attention : gardez bien en tête les gestes barrières, si vous avez un doute sur la plante, ne la ramassez pas!

Pour en savoir plus sur les plantes sauvages, consultez l’excellente chaîne YouTube « Le Chemin de la Nature »

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

[Vidéo] Lever de soleil au pic St Loup

04/09/2020 – 18h45 Montpellier (Lengadoc Info) –  Ce matin l’équipe de Lengadoc Info est allé …

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.