clandestins

Palavas. Le confinement de 50 clandestins coûtera près de 200 000 €

15/04/2020 – 20h15 Palavas-les-Flots (Lengadoc Info) –On connait désormais le coût de la réquisition du centre de vacances Le Grain de Sel à Palavas-les-Flots, par le préfet de l’Hérault afin de confiner une cinquantaine de jeunes clandestins appelés « mineurs non accompagnés » (MNA, ex-mineurs isolés étrangers). Une chose est sûre, la facture est salée.

Palavas : 71,40 € par jour et par clandestins

Le président de l’Hérault, le socialiste Kléber Mesquida se plaignait il y a quelques jours du manque de moyens attribués par l’Etat aux collectivités locales. L’élu ciblait, entre autres, la question des mineurs non accompagnés dont les départements ont hérité la gestion « sans que les budgets ne suivent ».

La pandémie mondiale de coronavirus ne va pas améliorer la situation puisque le confinement de ces mineurs étrangers ajoute un surcoût qui est particulièrement important. Ainsi, l’ouverture d’un centre de confinement à Palavas-les-Flots pour 50 MNA coute au département de l’Hérault 71,40 € par jour et par individu selon les documents que Lengadoc Info a pu se procurer. Pour la collectivité locale qui base son calcul sur un confinement de 45 jours, le coût global serait donc de 161 000 €. Mais le déconfinement, s’il intervient le 11 mai prochain, aura duré 57 jours. La facture du confinement des 50 MNA au Grain de Sel pourrait donc atteindre les 200 000 €.

Une note particulièrement salée comparée à l’autre centre de confinement des MNA dans l’Hérault, l’hotel Bellagio à Montpellier qui reçoit 100 MNA pour « seulement » 39,40 € par jour et par mineur (soit un coût global de 178 000 € pour 45 jours de confinement).

En tout, les deux conventions entre le département de l’Hérault et l’association Coallia, en charge de gestion de ces deux centres de confinement, portent sur un montant global estimé à 339 000 € (sur une base de 45 jours de confinement).

Une dépense qui vient s’ajouter à celles déjà engagées par l’Hérault pour l’accueil et l’hébergement des MNA sur le département. En 2019, selon Kléber Mesquida, le coût d’un mineur isolé était de 50 000 € par an.

Photos : DR

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

Frontignan

Scandale des halles de Frontignan : Un an après, Bouldoire et Arrouy toujours sous le feu des critiques

24/05/2020 – 13h45 Frontignan (Lengadoc Info) – L’année dernière, la municipalité de Frontignan était pointée …

5 Commentaires

  1. Pour faire des économies une seule solution, les renvoyer chez eux, à la nage.

  2. c’est quoi ce délire ces gens faux mineurs étrangers vont bénéficier d’un centre de vacance, logé et nourri, dans une belle région, tandis que les français doivent travailler pour se nourrir et se loger, et ces français cotisent, payent des impôts, donc le mieux c’est d’être un étranger qui se fait passer pour un mineur pour être entretenu, soigné gratuitement, ils vont tous venir de plusieurs pays, et la facture va toujours augmenter, il n’y a pas assez d’actif pour entretenir tout ces gens! ils sont fous, ça va pas durer, les gens ne voudront plus que leurs cotisations aillent au trésor public, il faut réquisitionner tout les instituts qui ramasse notre argent

    • Je pense qu’ils vont faire souche et de cette façon sécuriseront la station balnéaire de Palavas où il va falloir prévoir une forte augmentation des effectifs policiers (Gie et Police) pour pouvoir faire face à l’afflux des plaintes cet été dans la station! Heureusement il y a la pandémie qui sera là pour freiner l’envie des vacanciers de venir passer leurs rares moments de détente de l’année à Palavas les flots.
      Bon courage

  3. les commentaires ne servent a rien puisque rien ne changera et aucune action ne sera effectuée .
    si votre journal n’est pas associé a un parti ou un groupe d’action tout cela ne sert a rien

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.