Accueil » Social » Montpellier. La mairie donne 153 000 € à la mosquée de la Paillade
mosquée la paillade

Montpellier. La mairie donne 153 000 € à la mosquée de la Paillade

10/06/2019 – 07h10 Montpellier (Lengadoc Info) – A dix mois des élections municipales, le maire de Montpellier, Philippe Saurel (DVG) semble vouloir soigner son électorat musulman. Dernièrement c’est un don de 153 000 euros que la municipalité a accordé à la mosquée de la Paillade.

La mairie offre 153 000 € à la mosquée de la Paillade

Le 4 juin dernier les musulmans célébraient l’Aïd el Fitr, la fin du Ramadan. Comme chaque année, 10 000 musulmans de Montpellier se sont retrouvés au stade annexe de la Mosson pour cette fête islamique. Pour l’occasion, Philippe Saurel s’est joint aux participants. Mais le maire de Montpellier n’est pas venu les mains vides.

En effet, Philippe Saurel en a profité pour annoncer que la mairie aller fournir une « aide » dans le dossier du rachat de la mosquée Avéroès de la Paillade par les fidèles. Ce n’est pas moins de 153 000 €, soit 15 % du prix total de la vente qui sera donc offert aux acquéreurs. Une sacrée « ristourne » que Philippe Saurel préfère présenter comme « les marges légales des domaines ».

Les musulmans achètent la grande mosquée de la Paillade

C’est à l’été 2016 que la mairie de Montpellier a pris la décision de vendre deux mosquées dont la ville était propriétaire, à la communauté musulmane. Ces deux mosquées, celle du Petit Bard et celle de la Paillade, seront vendues respectivement à la Grand Mosquée de Paris et à l’association cultuelle « Mosquée Ibn Rouchd de Montpellier et sa région ».

A l’époque, cette décision avait été critiquée par l’ex-conseillère municipale France Jamet (RN) qui craignait une « autonomisation » des mosquées au moment même où un « cadrage » était nécessaire en raison de l’entrisme de l’Islam fondamentaliste.

Il faut dire que la gestion de la mosquée de la Paillade est, encore aujourd’hui, l’objet de conflits au sein de la communauté musulmane.

En 2015, l’imam de la mosquée avait été contraint de quitter son poste face à la pression et aux attaques de groupes proches des radicaux salafistes.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2019, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

ehpad

Les EHPAD ont du mal à recruter

22/09/2019 – 17h30 Montpellier (Lengadoc Info) – C’est un vrai casse tête pour les directeurs …

One comment

  1. On finance les mosquées,mais on détruit les églises et on profane les cimetières chrétiens,les médias du pouvoir et n’en parlent pas!!

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.