mosquée

Montpellier. Une mosquée proche des islamistes diffuse l’appel à la prière tous les soirs [Vidéo]

31/03/2020 – 06h00 Montpellier (Lengadoc Info) – Depuis samedi, Lengadoc Info a été alerté par plusieurs habitants du quartier des Cévennes : chaque soir à 20h, les applaudissements pour le personnel soignant et les personnes engagées dans la lutte contre le Coronavirus étaient recouverts par un appel à la prière musulmane. Nous nous sommes donc rendu sur place ce lundi soir et nous nous sommes aperçu que l’appel en question provenait de la Mosquée de l’Union, une mosquée connue pour être proche de l’idéologie islamiste des Frères Musulmans.

La Mosquée de l’Union diffuse l’appel à la prière tous les soirs

Depuis la mise en place du confinement, certaines mosquées semblent vouloir profiter de l’occasion pour diffuser l’Adhan, l’appel à la prière musulmane. Ce fut le cas mercredi dernier à Lyon. Un appel qui a été suivi le jour même à Montpellier par un habitant du quartier de La Paillade.

Mais depuis samedi, c’est dans le quartier des Cévennes que l’Adhan retentit tous les soirs à 20h. Un journaliste de Lengadoc Info a pu se rendre sur place ce lundi et découvrir que l’appel était diffusé par la Mosquée de l’Union, située sur l’avenue du Professeur Louis Ravas. La mosquée était ouverte et il y avait des personnes devant. Une présence qui laisse à penser que la mosquée pourrait peut être accueillir des fidèles pour les différentes prières et cela en contradiction avec les mesures du confinement.

La Mosquée de l’Union, l’implantation locale des Frères Musulmans ?

La Mosquée de l’Union est gérée par l’Union des Musulmans de l’Hérault, qui est l’association locale des Musulmans de France plus connue sous son ancien nom : l’UOIF (l’Union des Organisations Islamiques de France).

L’UOIF a la réputation d’être très proche du mouvement islamiste des Frères Musulmans, une organisation originaire d’Egypte et classée comme terroriste par plusieurs pays comme l’Arabie Saoudite ou la Russie. L’UOIF est elle-même considérée comme une organisation terroriste par les Emirats Arabes Unis depuis 2014.

En février 2017, l’UOIF change de nom et devient Musulmans de France, afin de s’éloigner officiellement des Frères Musulmans, mais deux mois plus tard, Amar Lasfar, président de Musulmans de France déclare : « Nous ne faisons pas partie des Frères Musulmans. En revanche, nous nous inscrivons dans leur courant de pensée ».

Plus localement, l’Union des Musulmans de l’Hérault a déjà fait parler d’elle pour avoir invité des personnalités controversées proches de l’UOIF comme l’imam Hassan Iquioussen et le frère de Tariq Ramadan, Hani Ramadan qui avait fait une conférence en 2016 à la Mosquée de l’Union dont l’intitulé était « Hassan Al Banna le savant pieux », Hassan Al Banna n’étant ni plus ni moins que le fondateur des Frères Musulmans.

Photos : Lengadoc Info

Lengadoc-info.com, 2020, dépêches libres de copie et diffusion sous réserve de mention de la source d’origine.

Vous pouvez regarder également

statue

Statue de la Vierge Marie décapitée, les actes anti-chrétiens se multiplient dans l’Hérault

22/07/2020 – 19h15 Montaud (Lengadoc-info.com) – La série noire semble se poursuivre. Quelques jours après …

9 Commentaires

  1. C’est grave d’être raciste a ce point et d’avoir autant de haine contre des personnes qui n’on rien demander. Sachez que l’appel a la prière faisait partie du soutient pour le personnels soignant. En aucun cas les personnes qui prie dans cette mosquée son des terroristes ou quoi que ce soit c’est seulement des personnes qui pratiquent leurs religion en PAIX !

  2. Dr EL Marraki Abdelkader

    Bonjour à Tous et Paix sur vous. Cet article est vraiment injuste, je ne pense pas que Jesus serait content de cette attaque gratuite. Étant au premier plan dans la lutte contre le Covid-19 car je prends en charge des patients Cocid-19+ tous les jours. Je voulais que la communauté musulmane des Cévennes à travers sa mosquée rende hommage chaque soir au personnel de santé qui se dévoue pour soigner nos concitoyens infectés. En accord avec mon ami le curé de l’Eglise Saint Esprit, nous voulions faire sonner la cloche et faire l’appel à la prière en même temps, on allait le démarrer ensemble cette semaine. Je n’ai pas fait de prêche comme vous l’avez écrit injustement dans votre article mais pendant dix minutes, j’ai expliqué aux résidents des Cévennes qu’ils doivent absolument rester confinés et respecter scrupuleusement les recommandations des autorités car, n’ayant pas de traitement ni de vaccins, c’est le seul moyen dont on dispose pour ne pas se faire du mal et ne pas faire du mal aux autres concitoyens et que ce confinement est un acte hautement citoyen mais aussi hautement religieux et spirituel au service du civisme et de la vie en communauté nationale.Mon intervention a été enregistrée, je peux vous la faire parvenir. Par cette action, nous cherchons nullement à faire de la propagande de la Mosquée que nous avons été les premiers à fermer pour éviter toute contamination, d’ailleurs, à ma connaissance, aucun cluster n’a été signalé dans une quelconque mosquée. Nous voulions juste contribuer modestement à cet effort national et accompagner dans son confinement cette population qui ne bénéficie pas des mêmes privilèges que d’autres citoyens, d’ailleurs, mon allocution ainsi que l’appel ont été accueillis avec beaucoup d’enthousiasme au vu des applaudissements très nourris.Nous sommes des citoyens comme les autres qui aimons ce beau pays , j’ai y vécu pendant presque un demi siècle, et nous allons continuer à le chérir sincèrement et honnêtement car notre religion et notre foi nous y obligent et moi je reste convaincu qu’un bon musulman ne peut qu’être un bon citoyen .Vous nous avez accusés de beaucoup de maux dans votre article mais gratuitement, en ce moment où notre nation doit être unie et solidaire face à l’épreuve que nous traversons, je ne vais pas réagir de façon méchante mais je vous pardonne cher concitoyen et si vous avez besoin de moi pour venir à votre secours dans cette épreuve de Covid-19, je répondrai présent car c’est mon devoir de professionnel de santé et de citoyen.

  3. L’appel à la prière est interdit en France. POINT-BARRE !
    Il y a des raisons s’ils bravent cet interdit.
    Il faut taper. Et taper très fort !
    Plus que plein le cul de ces pourritures qui veulent imposer aux autres leurs religion et mode de vie.

    • Faux l’appel à la prière n’est pas interdit. Aucune loi ne le précise donc les mosquées comme les églises et les synagogues ont les mêmes droits que vous le vouliez ou non.

      • Pour pouvoir diffuser l’appel à la prière il faut que la commune en question ait promulgué un arrêté municipal, il n’y en a pas à Montpellier donc c’est interdit POINT BARRE.

  4. Dans toute l’Allemagne, les églises ont commencé à sonner leurs cloches à 19h et plusieurs mosquées font l’adhan en signe de solidarité avec leurs fidèles, face à la fermeture des salles de prière.
    Cette opération est une action de solidarité et permet de soutenir spirituellement la communauté musulmane à travers l’appel à la prière.
    A noter que les fidèles sont prié à faire leurs prières chez eux pour respecter les règles de confinement et d’éviter la propagation de l’épidémie.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Ce site utilise Akismet pour réduire les indésirables. En savoir plus sur comment les données de vos commentaires sont utilisées.